Logo: Agro Radio Hebdo

1404, rue Scott,
Ottawa, Ontario (Canada), K1Y 4M8

Téléphone : 613-761-3650
Télécopieur : 613-798-0990
Sans frais : 1-888-773-7717
Courriel : info@farmradio.org
Le site Web : http://farmradio.org/

Agro Radio Hebdo est un service de nouvelles et d'informations pour les radiodiffuseurs en Afrique sub-Saharienne. Ce service est offert par le Radios Rurales Internationales.

Agro Radio Hebdo

Zimbabwe: Les systèmes d’irrigation apportent de l’espoir aux femmes du district d’Insiza (par Zenzele Ndebele, pour Agro Radio Hebdo au Zimbabwe)

En 1989, un projet d’irrigation introduit par le gouvernement a commencé à changer la vie des agriculteurs dans le sud du district d’Insiza, au Zimbabwe. Sibongile Sibanda est une femme de 58 ans et une bénéficiaire de longue date de ce projet d’irrigation. Elle dit : « Je fais de la culture ici à Silalabuhwa depuis 1991 et cela a fait une grande différence dans ma vie. »

Mme Sibanda et les autres femmes de la région ont décidé d’accepter l’invitation du gouvernement à participer au projet d’irrigation. Dans le cadre de ce projet, le gouvernement a alloué des terres aux agriculteurs et a construit des canaux d’irrigation.

Depuis qu’elle a reçu des terres par le biais du projet d’irrigation, Mme Sibanda est en mesure de nourrir sa famille et de vendre suffisamment de surplus de nourriture pour payer l’éducation secondaire de ses trois enfants.

Comme les autres districts de la province du Matabeleland Sud, Insiza reçoit peu de précipitations. Les villageois de ce district situé à 120 kilomètres à l’est de Bulawayo ont été confrontés à la faim par le passé et ont dû compter sur des denrées alimentaires distribuées par des organismes d’aide.

Maintenant, plusieurs projets d’irrigation fournissent de l’eau pour plus de 120 hectares de terres, dans le district d’Insiza. Ces projets offrent une source de revenus et améliorent la sécurité alimentaire.

La plupart des agriculteurs qui participent à ce projet sont des femmes. Les femmes pratiquent la rotation des cultures - maïs, sucre, haricots, blé, arachides et noix de terre - afin de maximiser leurs rendements.

Mme Sibanda dit que le projet a augmenté ses rendements de cultures. Elle dit : « Nous pratiquons principalement de l’agriculture de subsistance et cela nous aide vraiment quand il s’agit de la sécurité alimentaire au niveau des ménages. Comme vous le savez, … la région ne reçoit pas de bonnes pluies qui soient suffisantes pour une production agricole significative. Par conséquent, les systèmes d’irrigation sont la réponse à nos problèmes. »

À soixante-trois ans, Thembelenkosini Mathuthu est une autre bénéficiaire. Mme Mathuthu convient que le manque de pluie empêche les agriculteurs locaux de produire suffisamment pour survivre. Elle ajoute : « J’espère que le projet d’irrigation Swinge continuera de prospérer, car il a été très bénéfique pour nous. »

Mme Mathuthu souligne que le gouvernement doit augmenter le financement s’il veut que les systèmes d’irrigation bénéficient à de nombreux ménages.

Mme Dlamini Nomusa cultive le paprika grâce à l’un des systèmes d’irrigation. Elle dit qu’elle ainsi que d’autres femmes sont passées de la culture du maïs à la culture du paprika pour vendre ce dernier au marché. Mais l’accès aux engrais est un problème. Elle explique: « Nous devons aller jusqu’aux villes de Gwanda ou Filabusi, qui sont très éloignées … juste pour acheter des engrais. »

Mme Dlamini indique que les agriculteurs locaux ont besoin d’un sous-dépôt de la Grain Marketing Board près de chez eux parce qu’ils ne peuvent pas se permettre les coûts de transport pour se rendre à Filabusi et en revenir. L’office de commercialisation appartenant au gouvernement paie des prix plus élevés que les entreprises privées. En outre, les agriculteurs bénéficieraient d’intrants subventionnés qui seraient offerts à tous les agriculteurs qui approvisionnent la Grain Marketing Board.

Mme Dlaimini est optimiste par rapport au système d’irrigation, mais affirme que les agriculteurs ont besoin d’aide. Elle explique : « En ce qui concerne la sécurité alimentaire au niveau des ménages, les systèmes d’irrigation sont les seules solutions pratiques dans notre situation, et nous lançons un appel à ceux qui sont prêts à nous aider. »

2 rponses au “Zimbabwe: Les systèmes d’irrigation apportent de l’espoir aux femmes du district d’Insiza (par Zenzele Ndebele, pour Agro Radio Hebdo au Zimbabwe)”

  1. Agro Radio Hebdo » Archives d'ARH » Notes aux radiodiffuseurs sur l’irrigation Says:

    [...] Zimbabwe: Les systèmes d’irrigation apportent de l’espoir aux femmes du district d’Insiza (ARH 193, mars 2012) http://hebdo.farmradio.org/2012/03/19/zimbabwe-les-systemes-dirrigation-apportent-de-lespoir-aux-fem... [...]

  2. Agro Radio Hebdo » Archives d'ARH » Notes aux radiodiffuseurs sur l’irrigation à petite échelle Says:

    [...] apportent de l’espoir aux femmes du district d’Insiza  (ARH 193, mars 2012): http://hebdo.farmradio.org/2012/03/19/zimbabwe-les-systemes-dirrigation-apportent-de-lespoir-aux-fem... - Zimbabwe: La collecte des eaux de pluies en ville (ARH 141, janvier 2011): [...]

Laissez un commentaire